L’andropause est un phénomène plutôt méconnu mais bien réel. Des milliers d’hommes au Canada en sont affectés. Voici de l’information à son sujet.

Qu’est-ce que la testostérone?

La testostérone fait partie d’une famille d’hormones appelées androgènes. Il s’agit de la plus importante hormone mâle produite par le corps humain. Elle est sécrétée par les testicules et, dans une plus faible mesure, par les glandes surrénales. C’est elle qui est responsable du développement des organes génitaux externes, de l’apparition des caractères sexuels secondaires et du désir sexuel chez l’homme. Elle contribue en outre au développement et au maintien de la force et de la santé des muscles et des os.

Tout au long de la vie d’un homme, les taux sanguins de testostérone fluctuent en fonction de divers facteurs, dont l’âge. On constate une élévation marquée de la production de cette hormone à l’adolescence, puis celle-ci atteint son pic au début de l’âge adulte. Après l’âge de 30 ans, les concentrations sanguines commencent à décliner à raison d’environ 1 % par année.

Qu’est-ce que l’andropause?

L’andropause est un phénomène à la fois physiologique et psychologique qui peut affecter l’individu sur plusieurs plans. Cela se produit habituellement après le cap de la cinquantaine. On désigne parfois ce phénomène par le terme déficit androgénique chez l’homme vieillissant. Pendant longtemps, on a cru que seul le vieillissement normal était responsable de cette baisse hormonale; de nos jours, on croit plutôt qu’il pourrait résulter d’un ensemble de facteurs.

Lorsque les taux de testostérone baissent en deçà d’un certain niveau, l’homme peut commencer à ressentir des effets. Contrairement à la ménopause, l’andropause ne résulte pas de l’arrêt de la production d’hormones, mais plutôt d’une diminution progressive. Il faut savoir que ce ne sont pas tous les hommes qui seront affectés par des symptômes en lien avec le manque de testostérone, bien que cette baisse fasse partie du cours normal des choses.

Comment l’andropause se manifeste-t-elle?

Cette réduction de la production de testostérone serait responsable de certaines manifestations typiques observées chez les hommes d’âge mur, telles que :

  • fatigue et baisse d’énergie;
  • difficultés sur le plan sexuel (baisse de libido, dysfonction érectile, etc.);
  • diminution de la densité osseuse;
  • réduction de la masse et de la force musculaires;
  • augmentation de la masse adipeuse;
  • prise de poids;
  • perte de pilosité;
  • variations de l’humeur (tristesse, irritabilité, dépression, etc.);
  • troubles du sommeil;
  • anémie;
  • gynécomastie (développement anormal des seins).

Comment savoir si mes symptômes sont dus à une baisse de testostérone?

Si vous ressentez ou présentez certains des signes ou symptômes décrits précédemment et en ignorez la cause, parlez-en avec votre médecin. Celui-ci procédera à une analyse de la situation, vous examinera et voudra peut-être faire mesurer les taux de testostérone dans votre sang. Il se pourrait que vous deviez passer plus d’un test sanguin, car les concentrations de testostérone fluctuent passablement. Le médecin déterminera la conduite à tenir en fonction des résultats obtenus et de vos besoins spécifiques.

Qu’en est-il de la supplémentation en testostérone?

Ce ne sont pas tous les hommes qui doivent être traités en présence d’une baisse de testostérone. Dans certains cas, il conviendra d’envisager la supplémentation en testostérone pour combler le manque de cette hormone. La décision d’y recourir ou non reposera sur les taux sanguins mesurés, les symptômes ressentis, les bénéfices escomptés sur le bien-être et la santé, et les risques associés au traitement.

Les suppléments de testostérone peuvent se présenter sous différentes formes :

  • injection;
  • timbre cutané;
  • gel topique;
  • capsule.

Si vous envisagez la supplémentation en testostérone, discutez avec votre pharmacien. Il pourra vous aider à soupeser les avantages et les inconvénients d’un tel traitement et vous renseigner sur :

  • les effets escomptés;
  • les modes d’action et d’emploi;
  • la posologie;
  • les interactions possibles;
  • les contre-indications, mises en garde et précautions;
  • les effets secondaires.

Quels sont les risques associés aux suppléments de testostérone?

La supplémentation peut parfois occasionner des effets secondaires tels que :

  • acné;
  • sensibilité des seins;
  • rétention de liquide.

Il importe de noter que la supplémentation en testostérone a été associée à certains risques pour la santé. En effet, il existerait un lien connu ou potentiel entre celle-ci et :

  • l’hyperplasie bénigne de la prostate;
  • le cancer de la prostate;
  • l’apnée du sommeil;
  • l’augmentation du risque de crise cardiaque ou d’accident vasculaire cérébral (AVC).

Les données cliniques disponibles actuellement ne permettent pas de tirer de conclusions définitives sur le lien entre ces maladies et la supplémentation en testostérone.

Si vous prenez des suppléments de testostérone, votre médecin souhaitera sûrement vous faire passer des tests périodiquement afin de suivre l’évolution de votre état de santé.

Nous vous invitons également à lire le texte La santé des hommes au cœur des préoccupations.

Pour plus d’information sur l’andropause, la supplémentation en testostérone et la santé de l’homme en général, n’hésitez pas à consulter votre pharmacien!

Voir la succursale près de chez vous!

Translate »

Pin It on Pinterest

Share This