Un enfant qui fréquente la garderie est souvent plus sujet aux infections. Voici de l’information destinée aux parents soucieux de les prévenir.

Les tout-petits en garderie… et les microbes

Plusieurs parents d’aujourd’hui doivent pouvoir compter sur la garderie pour mieux concilier travail et vie personnelle. Les garderies constituent des milieux de vie où le bien-être, la sécurité et le développement optimal des enfants sont une priorité. Bien qu’elles comportent de nombreux avantages pour les petits et leurs parents, on ne peut en ignorer les inconvénients, tels que le risque d’infections.

Il a été établi que les enfants fréquentant une garderie à temps plein sont jusqu’à trois fois plus susceptibles de contracter des infections que des enfants du même âge demeurant à la maison. On note toutefois une inversion de cette tendance à l’âge scolaire. En effet, la fréquentation de la garderie aurait un effet « protecteur » permettant aux enfants d’acquérir une certaine immunité contre diverses infections.

Les bébés et les jeunes enfants sont souvent plus vulnérables aux infections; de plus, la garderie constitue pour eux un milieu propice à la propagation des microbes. Cela s’explique par une multitude de facteurs, dont :

  • la présence d’un grand nombre de personnes dans un espace restreint;
  • le partage constant d’objets;
  • des particularités inhérentes à la petite enfance (système immunitaire en développement, port de couches, usage de biberons et de suces, habitude de porter des objets à la bouche, etc.);
  • le fait que les tout-petits entretiennent des contacts très étroits entre eux et avec les adultes (jeux, câlins, bisous, etc.);
  • leur insouciance face au risque d’infections et aux mesures de prévention.

La transmission de microbes en garderie

La transmission de microbes (et de parasites) fréquemment présents en garderie peut se produire de différentes façons, notamment par un contact :

  • peau à peau;
  • bouche à bouche;
  • bouche à plaie (en cas de morsure par exemple);
  • tête à tête (dans le cas des poux);
  • avec un objet infecté;
  • avec des gouttelettes respiratoires projetées dans l’air (en cas de toux ou d’éternuement par exemple);
  • avec des particules de poussière contaminées présentes dans l’air;
  • avec des selles contaminées (lors d’un changement de couches par exemple).

Les microbes peuvent alors contaminer une autre personne en utilisant une porte d’entrée quelconque. Cela peut être la muqueuse de la bouche, du nez ou de la conjonctive (muqueuse dans les yeux), par exemple.

Les microbes présents dans les garderies

Plusieurs infections survenant en garderie sont causées par un virus :

D’autres peuvent être dues à une bactérie :

  • la coqueluche;
  • la scarlatine;
  • l’impétigo.

Certaines peuvent être causées par un virus ou une bactérie. C’est le cas, par exemple, de :

Finalement, la pédiculose (infection par des poux) constitue un exemple d’infection par un parasite.

Conseils pour parents avisés

En tant que parent, vous ne pouvez contrôler tout ce qui se passe à la garderie. Toutefois, en misant sur les mesures suivantes, vous serez en mesure de réduire le risque que votre enfant contracte ou transmette une infection.

  • Renseignez-vous pour connaître la politique et la procédure de la garderie en matière de prévention et de lutte contre les infections. N’hésitez pas à partager vos inquiétudes, à poser des questions ou à formuler des suggestions.
  • Apprenez à votre enfant à tousser ou à éternuer dans le creux de son coude.
  • Montrez à votre enfant comment effectuer un lavage efficace des mains. Vous pouvez même agrémenter le tout d’une chansonnette!
  • Lorsque vous entrez à la garderie ou en sortez, désinfectez vos mains et celles de votre enfant à l’aide d’un gel antiseptique.
  • En cas d’infection à la garderie, informez-vous pour connaître les signes et les symptômes auxquels il faut être attentif.
  • Assurez-vous que votre enfant a bien reçu tous les vaccins recommandés, selon le calendrier habituel de vaccination de votre province.
  • En présence de tout symptôme inhabituel, consultez rapidement un médecin. En cas de doute sur la pertinence d’une consultation, appelez Info-Santé. Vous pouvez également demander l’avis de votre pharmacien, mais sachez que ce dernier n‘est pas habilité à poser un diagnostic médical.
  • Si votre enfant souffre d’une infection, gardez-le à la maison et avisez la garderie. Assurez-vous de respecter le délai recommandé avant de le ramener à la garderie, s’il y a lieu. Ce délai dépend de différents facteurs, dont la nature et la gravité de l’infection. L’exclusion de la garderie n’est pas toujours nécessaire. Informez-vous à ce sujet.

Votre pharmacien peut vous renseigner sur les infections de la petite enfance et sur les moyens de les prévenir et de les traiter, le cas échéant. N’hésitez pas à le consulter.

Voir la succursale près de chez vous!

Translate »

Pin It on Pinterest

Share This