Le sel donne de la saveur aux aliments, mais le fait de trop en consommer peut s’avérer néfaste pour la santé.

LE SEL : UN ÉLÉMENT ESSENTIEL

Ce qu’on appelle communément du sel de table est une substance nommée chlorure de sodium.  Le sodium est un élément minéral largement répandu dans la nature et dans le corps humain. Il est absolument essentiel au fonctionnement normal de l’organisme, qui doit en recevoir une quantité modeste chaque jour en provenance de la diète.

On estime que les Canadiens consomment environ 3 400 mg de sodium par jour, en moyenne. Cela représente plus que le double de l’apport nécessaire. Après l’âge d’un an, l’apport en sodium recommandé varie de 1 000 à 1 500 mg par jour, selon l’âge. On estime que pour réduire le risque de problèmes de santé, l’apport quotidien devrait se situer en deçà de 2 300 mg.

LE SEL DANS L’ALIMENTATION

Bien des gens consomment trop de sel sans s’en rendre compte, n’y allant pas de main morte avec la salière. De plus, bon nombre d’aliments vendus au Canada contiennent des quantités considérables de sel. On n’a qu’à penser aux aliments transformés, préemballés ou prêts-à-manger comme les charcuteries, les croustilles, les craquelins, les soupes, les légumes en conserve, le fromage et même les céréales pour le déjeuner!

Le tableau de la valeur nutritive figurant sur l’étiquette d’emballage des aliments que vous consommez indique leur teneur en sodium par portion. Celle-ci est d’abord exprimée en milligrammes (mg), puis en pourcentage de la valeur quotidienne (% VQ) selon la norme de référence (2400 mg). Par exemple, vous pourriez découvrir qu’une tasse (250 mL) de soupe poulet et nouilles en conserve contient 580 mg de sodium, ce qui équivaut à 24 % de la valeur quotidienne (VQ) de référence.

En prenant l’habitude de consulter le tableau de la valeur nutritive, vous ferez des choix alimentaires plus sains et éclairés, notamment quant à votre apport en sodium.

UN TROP-PLEIN DE SEL : UNE MENACE POUR LA SANTÉ

Le sel n’est pas nuisible pour la santé lorsqu’il est consommé en quantités raisonnables. Un excès, par contre, peut causer certains dommages. Les effets néfastes du sel s’expliquent en bonne partie par le fait qu’il retient l’eau, ce qui peut s’avérer problématique en présence de certaines maladies telles que :

Il a été démontré que la surconsommation de sel est liée à une augmentation des risques de maladie cardiaque (ex. : infarctus du myocarde) et d’accident vasculaire cérébral (AVC). On croit également qu’elle pourrait favoriser le développement ou l’aggravation de certaines autres maladies telles que l’ostéoporose, l’asthme et le cancer de l’estomac.

LA DIÈTE RESTREINTE EN SODIUM

Tout le monde a avantage à réduire sa consommation de sel. Cependant, certaines personnes doivent adhérer à une diète à teneur réduite en sodium en raison de leur état de santé. Ce peut fort bien être le cas pour les personnes atteintes d’hypertension, d’insuffisance cardiaque, de diabète ou d’une maladie du rein.

Prenons l’exemple des personnes hypertendues. Une diminution de l’apport en sodium entraîne une réduction notable de la pression artérielle et des risques de maladie cardiaque et d’AVC. Voilà pourquoi Hypertension Canada recommande un maximum de 2000 mg par jour pour ces individus et c’est d’ailleurs l’une des premières mesures conseillées par les médecins.

Si vous vivez avec une maladie chronique, particulièrement une maladie cardiaque ou rénale, il est conseillé de discuter avec votre médecin des avantages d’une diète restreinte en sodium.

QUELQUES CONSEILS

Les mesures suivantes peuvent aider à réduire votre apport en sodium.

  • Évitez de saler vos aliments. Goûtez-y d’abord. Privilégiez d’autres ingrédients pour ajouter du goût (ex. : poivre, épices sans sel, fines herbes, jus de citron).
  • Mangez plus souvent à la maison, et moins au restaurant.
  • Consommez surtout des aliments frais et moins de plats transformés, préparés ou préemballés.
  • Rincez à l’eau les aliments en conserve avant de les manger (ex. : légumes, pois chiches ou lentilles).
  • Optez pour des aliments portant une mention « sans sodium », « teneur réduite en sodium », « faible teneur en sodium » ou « sans sel ajouté ».

Réduire sa consommation de sel fait partie des stratégies gagnantes lorsqu’on aspire à un mode de vie plus sain. Pour plus d’information sur des moyens de préserver votre santé grâce à la prévention et à de saines habitudes de vie, consultez votre pharmacien.

Voir la succursale près de chez vous!

Translate »

Pin It on Pinterest

Share This