L’infarctus du myocarde et l’accident vasculaire cérébral (AVC) sont des maladies sérieuses, nécessitant une intervention rapide. Apprenez à les reconnaître!

L’infarctus du myocarde

Chaque année, des milliers de Canadiens meurent d’un infarctus du myocarde faute de traitement médical promptement instauré. Il est donc essentiel de reconnaître les signes et les symptômes de cette affection pour y réagir rapidement et en limiter les conséquences.

L’infarctus du myocarde survient lorsqu’un caillot bloque une artère du cœur, diminuant ainsi l’apport d’oxygène aux cellules cardiaques. Le principal symptôme d’un infarctus du myocarde est l’apparition soudaine d’une douleur intense (brûlement, serrement, sensation d’oppression ou de lourdeur) au niveau de la poitrine, non soulagée par le repos. Cette douleur peut irradier vers le cou, la mâchoire inférieure, la gorge, les épaules, le dos ou les bras (surtout le gauche).

Parallèlement, divers signes et symptômes peuvent survenir :

  • forte transpiration;
  • sueurs froides;
  • nausées et vomissements;
  • sentiment d’angoisse;
  • difficulté à respirer;
  • essoufflement;
  • palpitations.

Comment réagir lorsqu’on soupçonne un infarctus du myocarde?

Si vous éprouvez des douleurs au niveau de la poitrine durant plus de cinq à dix minutes, cessez toute activité. Asseyez-vous ou allongez-vous dans un endroit calme et bien aéré. Adoptez une position confortable. Détachez votre cravate ou votre col de chemise afin de faciliter votre respiration. Suivez ensuite ces quelques étapes :

  • Composez le 9-1-1 ou votre numéro local d’urgence ou demandez à quelqu’un de le faire pour vous.
  • Décrivez avec précision vos symptômes et le moment de leur apparition à la préposée du 9-1-1.
  • Si vous avez une pompe de nitroglycérine sous la main, vaporisez un jet sur ou sous la langue. Vous pouvez répéter le même geste toutes les cinq minutes, jusqu’à concurrence de trois doses. Si la préposée du 9-1-1 vous le conseille, croquez et mâchez deux comprimés de 81 mg d’acide acétylsalicylique (AAS, aspirine, Aspirinmd), à moins d’une allergie ou d’une intolérance. Discutez de cette question à l’avance avec votre professionnel de la santé, comme votre pharmacien ou votre médecin.
  • Idéalement, l’administration de l’acide acétylsalicylique devrait se faire immédiatement (en fait, le plus tôt possible dans les deux heures suivant l’apparition des symptômes). Si vous n’en avez pas sous la main, il vous sera administré par les premiers répondants ou lors de votre arrivée à la salle d’urgence. Il est judicieux d’entreposer ce médicament en réserve à la maison pour parer à l’éventualité d’un infarctus.
  • Ne conduisez pas votre voiture et attendez les secours.
  • Si vous avez pris des médicaments en attendant les secours, informez-en les premiers répondants dès leur arrivée.

En cas d’infarctus du myocarde, chaque minute compte! Une intervention rapide limite les dommages que peut causer le manque d’oxygène au niveau du cœur et facilite une récupération complète.

L’accident vasculaire cérébral

Un accident vasculaire cérébral (AVC) est une urgence médicale qui peut entraîner des séquelles importantes. On distingue deux grands types d’AVC : l’AVC ischémique, causé par l’interruption de la circulation sanguine à l’intérieur du cerveau par un caillot, et l’AVC hémorragique, causé par la rupture d’un vaisseau sanguin à l’intérieur du cerveau.

Peu importe sa cause, l’AVC provoque la mort de neurones (cellules cérébrales) dans la région affectée. Plus le nombre de neurones touchés est grand, plus les séquelles (troubles de la parole, paralysie, troubles de la mémoire) sont importantes.

Le mnémonique « VITE », proposé par la Fondation des maladies du cœur et de l’AVC, permet de retenir les principaux signes de l’AVC et de prendre les mesures qui s’imposent :

Visage : Est-il affaissé?

Incapacité : Pouvez-vous lever les deux bras normalement?

Trouble de la parole : Trouble de prononciation?

Extrême urgence : Composez le 9-1-1.

Un AVC peut aussi s’accompagner d’autres signes et de divers symptômes, notamment les suivants :

  • problèmes de vision, comme une perte soudaine de la vue, souvent au niveau d’un seul œil, ou une vision double;
  • difficulté à parler, perte soudaine et temporaire de la parole ou difficulté à comprendre ce que les autres disent;
  • faiblesse, engourdissement ou picotements soudains au niveau du visage, d’un bras ou d’une jambe;
  • mal de tête soudain, intense et inhabituel;
  • étourdissements, perte soudaine de l’équilibre ou chute;
  • paralysie (visage, bras, jambe, etc.), affectant souvent un seul côté du corps.

Comment réagir lorsqu’on soupçonne un AVC?

Si vous présentez l’un ou plusieurs des signes et des symptômes décrits plus haut :

  • Composez immédiatement le 9-1-1 ou demandez à quelqu’un de le faire pour vous.
  • Décrivez le plus précisément possible les signes et les symptômes présents.
  • Notez l’heure à laquelle les premiers signes et symptômes d’AVC se sont manifestés. Ne conduisez pas votre voiture et attendez les secours.
  • Ayez une liste à jour des médicaments en vente libre et sur ordonnance que vous utilisez. Votre pharmacien peut vous imprimer une telle liste à votre demande.
  • Discutez de l’ensemble de vos antécédents médicaux, particulièrement ceux d’hypertension artérielle. En effet, l’administration de certains médicaments ne peut se faire que si votre tension artérielle se situe dans une plage de valeurs jugées acceptables. Il faudra donc d’abord la stabiliser avant de vous les administrer.

Tout comme dans les cas d’infarctus du myocarde, une évaluation médicale rapide s’avère déterminante après un AVC. N’attendez donc pas une minute de trop!

La méconnaissance des signes et des symptômes de l’infarctus du myocarde et de l’AVC peut avoir des conséquences dramatiques. Au moindre doute, appelez immédiatement les secours. Pourquoi hésiter ou attendre? Il en va peut-être de votre survie ou de votre capacité à continuer de vivre en bonne santé.

Votre pharmacien a votre santé à cœur. N'hésitez pas à lui demander conseil!

Voir la succursale près de chez vous!

Translate »

Pin It on Pinterest

Share This