Le rhume et la grippe se distinguent par la nature de leurs symptômes et par le moment auquel ils surgissent. Le point sur leurs différences et sur les moyens de soulager les symptômes qui vous incommodent.

Quelles sont les différences entre la grippe et le rhume?

La grippe est causée par le virus de l’influenza. Les symptômes de la grippe durent généralement plus longtemps que ceux du rhume et apparaissent soudainement : mal de tête, douleurs musculaires, mal de gorge, toux sèche et grande fatigue. Les symptômes du rhume se situent surtout au niveau du nez et de la gorge. Le rhume survient principalement l’automne, l’hiver et le printemps, tandis que la grippe est surtout active durant les mois de janvier, février et mars. Quels sont les symptômes de la grippe et du rhume?

Symptômes Rhume Grippe
Fièvre Rare Forte fièvre soudaine (102 ºF / 39 ºC – 104 ºF / 40 ºC); dure de 3 à 4 jours
Maux de tête Rares Courants, parfois forts
Douleurs généralisées Parfois, légères Courantes, parfois aiguës
Fatigue et faiblesse Parfois, légères Courantes, fortes pendant 2, 3 semaines ou davantage
Fatigue extrême Rare Prédominante dès le début, parfois forte
Nez qui coule, nez bouché Courants Courants
Éternuements Courants Parfois
Maux de gorge Courants Courants
Malaises pulmonaires, toux Parfois, légers à modérés Courants, peuvent devenir graves
Complications Congestion des sinus ou maux d’oreilles possibles Peut entrainer pneumonie et insuffisance respiratoire, empirer une condition chronique, et même être mortelle
Prévention Fréquents lavages des mains Vaccination annuelle et fréquents lavages des mains

Comment pouvez-vous les éviter?

La transmission des virus se fait principalement par les mains ou en touchant un objet récemment infecté par une autre personne. C’est en frottant vos yeux avec vos mains ou en les passant sur le visage que les virus peuvent vous contaminer. Il est donc important de vous laver fréquemment les mains et de ne pas toucher votre visage. De plus, il existe un vaccin prévenant la grippe. Discutez avec votre médecin pour savoir si vous êtes candidat à recevoir le vaccin. L’automne est le meilleur moment pour la vaccination contre la grippe.

Pour un soulagement efficace de votre grippe ou votre rhume!

Le rhume et la grippe sont tous deux causés par un virus. Les antibiotiques ne sont donc pas efficaces puisqu’ils agissent seulement contre les bactéries.

Congestion du nez

Pour soulager la congestion du nez, vous pouvez utiliser un décongestionnant en comprimés ou en vaporisateur nasal. Les comprimés agissent rapidement, mais ils peuvent provoquer des tremblements, des palpitations et de l’excitation. Vous devez éviter d’en prendre avant le coucher. Le problème d’insomnie peut être amoindri lorsque le décongestionnant est associé à un antihistaminique pour soulager l’écoulement nasal, les éternuements et le larmoiement. D’autres formulations contiennent aussi de l’ibuprofène ou de l’acétaminophène pour soulager la fièvre et la douleur (Benylin® Rhume et sinus, etc.). Consultez votre pharmacien avant de prendre ces produits si vous souffrez d’hypertension, d’une maladie cardiaque, d’asthme, ou d’une autre maladie ou encore si vous prenez des médicaments. Les vaporisateurs nasaux (Dristan®, etc.) ont l’avantage de provoquer peu d’effets secondaires, mais vous devez limiter leur utilisation à un maximum de trois à cinq jours consécutifs afin d’éviter une dépendance au produit. L’eau saline en vaporisation ou en gouttes nasales (Salinex, hydraSense®, etc.) constitue une bonne alternative pour soulager la congestion de façon toute naturelle. De tels produits sont particulièrement utiles pour soulager la congestion nasale des bébés et des jeunes enfants.

Douleurs musculaires, fièvre, mal de tête et mal de gorge

L’acétaminophène (Tylenol®, etc.) et l’ibuprofène (Motrin®, Advil®, etc.) sont indiqués pour soulager tous ces symptômes. L’ibuprofène a l’avantage de diminuer l’inflammation, mais il a un peu plus d’effets secondaires, entre autres au niveau digestif. L’usage de l’ibuprofène n’est pas approprié chez tout le monde. Consultez votre professionnel de la santé avant de vous en procurer en vente libre. Pour un mal de gorge, vous pouvez combiner des pastilles anesthésiques (Chloraseptic®, etc.) pour une efficacité rapide à un analgésique (Tylenol®, Motrin®, etc.) pour un effet prolongé. Faites attention de respecter la quantité maximale recommandée de pastilles anesthésiques. Il existe une vaste gamme de pastilles sur le marché. Votre pharmacien pourra vous aider à faire le bon choix.

Toux

Le médicament actif contre la toux sèche est le dextrométhorphan(DM). Le DM peut être disponible en sirop seul (Benylin®Toux sèche, etc.) ou en association avec d’autres médicaments. Si vous souffrez de problèmes pulmonaires ou si vous prenez des médicaments, il est préférable de consulter votre pharmacien avant de prendre un produit contenant du DM. Il existe d’autres sirops contre la toux disponibles sur demande auprès de votre pharmacien. Les sirops avec codéine en vente libre ne sont habituellement pas plus efficaces que ceux sans codéine. De plus, ils provoquent de la somnolence. Pour les toux grasses, celles avec des sécrétions, les sirops à base de guaïfénésine peuvent vous aider à expectorer (cracher). (BenylinMD E avec menthol Anti-Mucosités, etc.) Ce médicament est disponible seul ou en association avec le DM pour la toux sèche. Certaines formulations, comme la gamme de produits BenylinMD Tout-en-un, permettent de soulager plusieurs symptômes à la fois. Demandez toujours conseil à votre pharmacien pour vérifier si tous les ingrédients d’une telle formulation vous conviennent.

Produits naturels

Plusieurs produits naturels ont la réputation de pouvoir prévenir ou traiter les symptômes de la grippe et du rhume, comme l’échinacée, la vitamine C, le zinc, et les produits homéopathiques. Faites attention, car l’efficacité de plusieurs de ces produits contre le rhume et la grippe n’a pas été prouvée. Informez-vous auprès de votre pharmacien.

Quand consulter un médecin?

Vous devriez consulter un médecin lorsque :

  • vos symptômes persistent depuis plus d’une semaine;
  • vous avez une forte fièvre;
  • vos sécrétions sont colorées;
  • vous avez des symptômes inquiétants tels que difficulté à respirer, douleurs à la poitrine ou au dos, état général très affaibli, etc.

Si vous avez des questions sur le choix d’un médicament pour soulager vos symptômes, n’hésitez pas à consulter votre pharmacien.

Voir la succursale près de chez vous!

Translate »

Pin It on Pinterest

Share This