Les hormones sont essentielles au fonctionnement du corps. Un déséquilibre hormonal peut entraîner divers problèmes de santé. Apprenez-en plus à ce sujet.

Les hormones : quelques notions de biologie

Les hormones sont des substances chimiques très variées qui régissent plusieurs mécanismes biologiques. Elles sont sécrétées par de nombreuses glandes, par exemple :

  • les surrénales;
  • la thyroïde;
  • l’hypophyse;
  • le pancréas;
  • les ovaires;
  • les testicules.

Elles sont ensuite libérées dans la circulation sanguine, et de là atteignent les cellules cibles dans différentes régions du corps où elles doivent exercer leurs effets. Les hormones modifient l’activité des cellules cibles en provoquant une séquence de réactions menant à des effets spécifiques, souvent complexes, le plus souvent en accélérant ou en ralentissant les processus biologiques normaux.

Une orchestration parfaite

Les hormones sont des substances particulièrement puissantes. Même à de très faibles concentrations dans le sang, elles exercent des effets marqués sur les organes cibles. Lorsqu’une hormone est sécrétée, sa présence dans le sang est généralement brève (elle dure de quelques secondes à trente minutes). Le délai d’apparition et la durée des effets hormonaux varient considérablement – certaines hormones produisent des effets instantanés, d’autres mettent des heures, voire des jours, à faire sentir leurs effets.

Les concentrations sanguines de la plupart des hormones varient constamment. Elles doivent être précisément et individuellement régulées pour satisfaire les besoins fluctuants de l’organisme. Cela nécessite une orchestration parfaite, car de nombreuses hormones interagissent entre elles et avec d’autres substances clés au sein de l’organisme.

Le système des hormones, appelé système endocrinien, est donc en quelque sorte un « système chef d’orchestre ».

Le déséquilibre hormonal

La sécrétion anormale ou excessive d‘une hormone entraîne un déséquilibre (débalancement ou dérèglement) hormonal. Puisque chaque hormone provoque ses propres effets, les conséquences d’un déséquilibre hormonal dépendent de la glande touchée de même que de la nature et de l’intensité du problème.

Certaines périodes de la vie, notamment la puberté, la grossesse et la ménopause, sont propices aux débalancements hormonaux. Le corps change et doit s’adapter à sa nouvelle réalité, et cela affecte le système hormonal. Un déséquilibre hormonal peut également s’expliquer par le vieillissement ou par une maladie.

Les facteurs de risque et les symptômes

Un déséquilibre hormonal peut survenir à tout âge et chez des personnes des deux sexes pour une multitude de raisons. Il est donc difficile de cerner des facteurs de risque précis. Toutefois, il est connu que les nouveau-nés, les adolescents, les femmes enceintes ou qui allaitent et les personnes de plus de 50 ans sont davantage à risque.

Les déséquilibres hormonaux peuvent se manifester par une constellation de symptômes, selon l’hormone en cause, la nature du problème et sa gravité. Voici quelques exemples de symptômes évocateurs d’un débalancement hormonal :

  • fatigue;
  • perte ou prise de poids;
  • baisse de libido;
  • bouffées de chaleur;
  • sécheresse vaginale;
  • dysfonction érectile;
  • constipation;
  • frilosité.

Cette liste pourrait s’étendre très longuement, étant donné les nombreux scénarios possibles. C’est souvent l’association de plusieurs symptômes typiques d’un trouble qui permet d’orienter le diagnostic vers un déséquilibre hormonal quelconque.

Quelques classiques

Des maladies ou états particuliers bien connus constituent de bons exemples de dérèglement hormonal, notamment :

  • la ménopause, due à une baisse de la sécrétion des œstrogènes par les ovaires;
  • le diabète, dû à une baisse de la sécrétion d’insuline par le pancréas;
  • l’hypothyroïdie et l’hyperthyroïdie, dues respectivement à une baisse et à une hausse de la sécrétion d’hormones par la glande thyroïde;
  • le déficit en hormone de croissance, sécrétée par l’hypophyse.

La prévention et le traitement

Il est difficile de prévoir et de prévenir un déséquilibre hormonal, à moins que celui-ci fasse partie du cours normal des choses. Toutefois, l’adoption de saines habitudes de vie peut contribuer à préserver votre santé et à maintenir un équilibre hormonal. Dans cette optique, vous pouvez :

  • Privilégier une diète saine et équilibrée.
  • Opter pour une vie sans tabac.
  • Éviter les abus (d’alcool entre autres).
  • Faire de l’exercice régulièrement.
  • Maîtriser le stress.

Si vous éprouvez des symptômes inhabituels ou inexpliqués, consultez un médecin. Après un examen physique et une analyse de la situation, il voudra peut-être vous faire passer des tests (sanguins ou autres) pour poser un diagnostic. Seul un médecin peut établir un diagnostic de dérèglement hormonal. S’il s’avère que votre état s’explique par un déséquilibre hormonal, votre médecin vous prescrira les traitements appropriés. Suivez bien ses directives.

Si vous devez prendre des médicaments, votre pharmacien vous renseignera sur leurs effets, leur mode d’action et d’emploi, de même que sur les précautions liées à leur usage. N’hésitez pas à le consulter si vous avez des questions ou des préoccupations touchant la médication.

Voir la succursale près de chez vous!

Translate »

Pin It on Pinterest

Share This