Rougeurs, picotements, vaisseaux dilatés… apprenez à déceler les premiers symptômes de la rosacée pour mieux la traiter.

Qu’est-ce que la rosacée, ou couperose?

La rosacée est une affection chronique et évolutive de la peau qui affecte bien des gens. Sur le plan médical, ce n’est pas une maladie grave. Par contre, elle peut causer des sensations désagréables et susciter une certaine gêne, car elle change l’apparence du visage. Sans soins ni traitement, la rosacée s’aggrave et compromet de plus en plus le bien-être et la qualité de vie.

Elle peut toucher des personnes âgées de 20 à 70 ans, mais on l’observe davantage chez les 30 à 50 ans. Les gens qui ont le teint ou les yeux clairs ou qui ont tendance à rougir facilement sont prédisposés à la rosacée. Les femmes y sont plus sujettes que les hommes, chez qui on observe plus souvent un rhinophyma caractérisé par une enflure et une rougeur importantes du nez. On observe ce phénomène à un stade avancé de la maladie.

Quels sont les signes et les symptômes de la rosacée?

La rosacée se manifeste habituellement au niveau des joues, du nez, du front et du menton.
Voici l’ordre d’apparition habituel des signes et des symptômes typiques :

  1. Des rougeurs apparaissent de façon intermittente.
  2. Si aucun soin ni traitement n’est apporté, les rougeurs persistent. Elles ressemblent souvent à un coup de soleil qui ne veut pas partir.
  3. Des boutons commencent à apparaître, parfois sous forme de papules (petites bosses rouges et dures) ou de pustules. La rosacée se différencie de l’acné par l’absence de points noirs et par une sensation de brûlure ou de picotement.
  4. De petites veines peuvent se dilater sous la surface de la peau et perdre de leur élasticité au fil du temps. La rougeur devient alors diffuse et les lésions, permanentes. Le terme médical pour désigner ce phénomène est télangiectasie.

On utilise souvent le terme couperose pour désigner la présence de télangiectasies associées à la rosacée.

Ces signes et symptômes secondaires peuvent aussi être présents :

  • sécheresse de la peau;
  • plaques rouges;
  • épaississement de la peau;
  • irritation ou picotement des yeux.

Croyant qu’il s’agit seulement d’un problème de teint, on ne pense souvent pas à consulter un médecin assez tôt. Pourtant, des soins appropriés et un traitement précoce peuvent empêcher la progression de la maladie et la formation de télangiectasies.

Quels sont les facteurs favorisant la rosacée?

Certains facteurs favorisent le développement de la rosacée, l’aggravent ou exacerbent ses symptômes, comme l’apparition de rougeurs. En voici quelques exemples :

  • le tabagisme;
  • l’exposition aux rayons solaires;
  • la chaleur;
  • le froid et le vent;
  • les boissons chaudes;
  • l’alcool (surtout le vin rouge);
  • les aliments épicés;
  • le stress;
  • les émotions fortes;
  • certains médicaments.

Comment prévenir et ralentir la progression de la rosacée?

Des modifications aux habitudes de vie peuvent aider considérablement. Voici quelques conseils à cet égard.

  • Cessez de fumer. Les conseils de votre pharmacien peuvent vous aider dans votre démarche
  • Adoptez un mode de vie santé : mangez sainement, faites régulièrement de l’exercice d’intensité modérée et apprenez à maîtriser le stress.
  • Évitez les épices piquantes comme le poivre, le paprika, le piment rouge et la cayenne. Réduisez également la température de vos boissons chaudes.
  • Consommez l’alcool avec modération.
  • Pendant les journées chaudes et humides, tâchez de rester à l’intérieur, de préférence à l’air climatisé. Évitez les bains ou les douches chaudes et les saunas.
  • Si vous prenez des médicaments, demandez à votre pharmacien s’ils peuvent influer sur la rosacée.

Comment prendre soin d’une peau affectée par la rosacée?

Des soins quotidiens adaptés peuvent aider à prévenir ou contrôler la rosacée.

  1. Se nettoyer le visage avec un produit destiné aux peaux très sensibles, puis rincer à l’eau tiède (jamais chaude). Éviter tout nettoyant abrasif. Éponger le visage doucement, en tapotant, avec une serviette.
  2. Appliquer un hydratant une ou deux fois par jour, après le nettoyage. Des produits sont spécialement formulés pour les peaux très sensibles ou sujettes à la rosacée.
  3. Appliquer un écran solaire avec un FPS d’au moins 30 avant chaque exposition au soleil. Un usage quotidien est souvent souhaitable.
  4. Pendant la saison froide, camoufler la peau du visage pour la protéger du vent et du froid, par exemple avec un foulard.

Il existe des traitements médicaux de la rosacée, y compris des médicaments topiques ou oraux. Si vous avez des questions au sujet de la rosacée ou de son traitement, n’hésitez pas à consulter votre pharmacien.

Voir la succursale près de chez vous!

Translate »

Pin It on Pinterest

Share This