Hiver comme été, il est agréable et bon pour la santé de s’entraîner. Toutefois, en période estivale, des précautions supplémentaires sont de rigueur.

L’été : une saison propice à l’entraînement

Durant la période estivale, nombreux sont ceux qui redoublent de motivation et d’ardeur pour s’entraîner. Qu’ils le fassent dans un gymnase ou à l’extérieur, on sent cette énergie qui semble vouloir se renouveler d’elle-même. Cet engouement accru découle sans doute de divers facteurs : conditions climatiques favorables, rythme ralenti des vacances ou simple volonté de paraître à son avantage en tenue plus légère…

Quelles que soient les motivations ou les activités (vélo, course, natation, haltérophilie, CrossFit, etc.), il faut être conscient que l’entraînement comporte non seulement des bénéfices, mais également des risques. La mise en place de mesures de préparation et de précaution stratégiques peut vous permettre de tirer le maximum de votre entraînement, tout en réduisant les risques qui peuvent y être liés.

Gare à la déshydratation et aux coups de chaleur!

Que vous vous entraîniez en vue d’un événement sportif (demi-marathon, marathon, triathlon, tour cycliste ou autre), par pur plaisir ou simplement pour le maintien de votre santé, il va sans dire que les températures estivales élevées viennent changer la donne. Par temps chaud, l’effort physique augmente davantage la température du corps et, par conséquent, le risque de déshydratation. Vous trouverez des conseils pour rester bien hydraté et des détails sur les nombreux bienfaits de l’eau dans le texte Se déshydrater en été, c’est risqué!

La déshydratation peut entraîner non seulement des crampes, mais aussi un coup de chaleur; vous pourriez alors ressentir des étourdissements, avoir des maux de tête ou même perdre connaissance. Il est conseillé de boire beaucoup d’eau et de porter des vêtements de couleur claire qui évacuent la sueur et la chaleur. Pour plus de renseignements à ce sujet, lisez le texte Coup de chaleur : comment le prévenir et le soigner.

L’importance de se protéger du soleil

C’est bien connu, le soleil est indispensable à la santé physique et favorise la bonne humeur. Par contre, les rayons ultraviolets peuvent avoir des effets néfastes qu’il ne faut pas sous-estimer : vieillissement de la peau, diminution de l’élasticité, réactions de photosensibilité et cancer (voir L’ABC des UV : les effets du soleil sur la peau et les moyens de s’en protéger).

Il est donc recommandé d’appliquer un écran solaire sur la peau exposée, d’opter pour des vêtements longs si possible et de porter une casquette. Si vous pratiquez la course à pied, pourquoi ne pas emprunter un sentier forestier bien entretenu et sécuritaire?

La récupération après un effort physique

Bien entendu, l’activité physique vaut son pesant d’or pour la santé. Vous avez à cœur de vous entraîner et de vous dépasser, mais un effort physique soutenu occasionne souvent des courbatures, des douleurs musculaires et parfois même de la fatigue mentale. N’oubliez pas que votre corps et votre esprit ont besoin de répit!

Le texte Bien récupérer après un effort physique présente toute l’information dont vous avez besoin pour favoriser une récupération optimale. On y aborde notamment les sujets suivants :

  • l’alimentation après un effort physique;
  • les exercices d’étirement musculaire;
  • la récupération de l’esprit (méditation, exercices de relaxation ou de respiration et autres activités apaisantes);
  • les facteurs contribuant à un sommeil réparateur.

Le texte La douleur liée à l’effort physique peut également vous fournir des renseignements précieux sur des moyens de prévenir et de soulager les douleurs et les courbatures liées à un effort physique intense.

La nutrition

Vous savez sûrement à quel point il est crucial de bien vous nourrir. Une alimentation très riche en glucides (de 60 à 65 %) est essentielle pour combler vos besoins énergétiques, et un apport en protéines adéquat (environ 15 %) contribue à réparer les tissus musculaires. Pour savoir quoi et quand manger, consultez le texte Le régime alimentaire du marathonien.

En bref

Voici donc les règles d’or à suivre pour vous entraîner en toute sûreté pendant la saison estivale :

  • Adaptez votre programme d’entraînement à la température ambiante.
  • N’oubliez surtout pas l’importance de l’hydratation. Écoutez votre soif!
  • Protégez-vous contre les rayons UV du soleil.
  • Consommez aux moments appropriés des aliments riches en glucides et en protéines.
  • Accordez-vous du repos de qualité.

Pour toute question liée à la santé ou à la médication, n’hésitez pas à consulter votre pharmacien.

Voir la succursale près de chez vous!

Translate »

Pin It on Pinterest

Share This