Certains membres de votre famille sont stressés à l’approche de la rentrée scolaire? Voici quelques conseils pour vivre cette transition avec confiance.

Vous vous l’êtes coulée douce pendant l’été, mais voilà que la cloche annonçant la fin des vacances a sonné. Finies les grasses matinées! Une routine et un horaire plus rigoureux attendent toute la famille, et surtout votre enfant.

La rentrée scolaire ne doit pas nécessairement être synonyme de stress. Voici dix conseils pour vivre cette étape importante en douceur.

  1. Dormez suffisamment. Vous le savez probablement : le manque de sommeil nous rend plus vulnérables aux effets du stress. Cela vaut autant pour les enfants que pour les adultes. Votre famille a peut-être pris l’habitude de se coucher plus tard durant les vacances d’été. Il est temps de rétablir une routine qui favorisera un sommeil réparateur.
  2. Soyez prévoyant. La pression du temps constitue un important facteur de stress. Pour vous faciliter la vie et éviter de devoir vous dépêcher, n’attendez pas à la dernière minute. Voici quelques trucs à cet égard :
    • Achetez les effets scolaires (et vêtements) plusieurs semaines avant la rentrée. Surveillez les nombreuses aubaines, et vous réduirez aussi votre stress financier!
    • Le jour de la rentrée, levez-vous quelques minutes plus tôt pour ne pas avoir à courir et risquer d’être en retard. Si vous allez chercher votre enfant après l’école, arrivez un peu à l’avance pour le sécuriser.
  3. Ayez un plan de match. Quelques jours avant la rentrée, révisez avec votre enfant sa nouvelle routine de journée scolaire. Établissez des règles simples, mais claires concernant les heures du coucher et du lever, les préparatifs, les devoirs, etc. Attention, cependant : un cadre trop rigide pourrait causer un certain stress de performance inutile.
  4. Réduisez la peur de l’inconnu et de la nouveauté. La peur de l’inconnu augmente souvent le stress inhérent à tout changement, y compris au début de l’année scolaire. Plusieurs changements peuvent créer une forme d’insécurité : nouvelle école, nouveaux professeurs, nouveaux camarades de classe, etc.
    Visitez avec votre enfant les lieux qu’il fréquentera et, si possible, faites-lui rencontrer ses nouveaux professeurs ou montrez-lui des photos. S’il doit prendre l’autobus, pensez à l’accompagner à son arrêt ou à trouver un compagnon qui emprunte le même trajet.
  5. Impliquez votre enfant dans les préparatifs. L’achat et l’étiquetage des effets scolaires, la routine familiale, la préparation du sac d’école et des lunchs… Voilà autant d’occasions de faire participer votre enfant à cette belle transition qu’est la rentrée scolaire. Le fait de l’inviter ainsi à l’action contribuera à donner à votre enfant un sentiment d’autonomie et de sécurité.
  6. Établissez un plan d’action santé, si nécessaire. Si votre enfant a des problèmes de santé ou prend des médicaments, discutez-en avec le personnel de l’école. Prenez connaissance de leurs normes entourant la gestion des problèmes médicaux et de la médication. Entendez-vous sur un plan d’action et rédigez-le, afin que tout le monde sache quoi faire pour contribuer au bien-être et à la santé de votre enfant.
  7. Ayez une attitude positive et confiante. La confiance, tout comme le stress et l’anxiété, se transmet souvent du parent à l’enfant. Ce dernier vous observe; vos réactions et vos comportements influencent la perception qu’il a des événements, et les émotions et les sentiments qui s’ensuivent. La rentrée scolaire est un événement heureux qui ne devrait pas représenter une menace. Par votre attitude, démontrez à votre enfant qu’il n’a pas à s’inquiéter.
  8. Soyez à l’écoute de votre enfant. Les enfants ont besoin que le retour en classe s’effectue dans la joie, la paix et l’harmonie. Certains signes peuvent indiquer que votre enfant vit cette période plus difficilement : fatigue, irritabilité ou fluctuations d’humeur, difficultés de sommeil, repli sur soi, etc. Vous connaissez votre enfant mieux que quiconque, alors demeurez à l’écoute et en mode observation pour intervenir rapidement en cas de difficulté.
  9. Célébrez la rentrée. Chaque année scolaire représente une étape importante et unique de votre vie de famille. Pourquoi ne pas célébrer la rentrée, puisqu’il s’agit d’un événement heureux? Organisez par exemple un souper au restaurant ou un repas spécial en famille pour souligner le tout dans la joie!
  10. Utilisez les techniques qui fonctionnent pour réduire le stress. Si vous vous sentez angoissé, n’oubliez pas que plusieurs techniques reconnues aident à maîtriser le stress : la respiration profonde, la visualisation, la méditation, le yoga, etc. Pourquoi ne pas découvrir une ou plusieurs d’entre elles, en invitant votre enfant à vous accompagner?

Sur ce, nous vous souhaitons une rentrée sous le signe de la tranquillité et de la gaieté!

Voir la succursale près de chez vous!

Translate »

Pin It on Pinterest

Share This